Comment construire un abri pour son cheval ?

cheval

Concevoir un abri pour son cheval est un projet qui est soumis à une règlementation. Cet aménagement requiert avant tout, une bonne connaissance sur les différentes obligations règlementaires qui vont s’appliquer. Cela exige également un bon choix sur la configuration de l’abri en général. Comment construire un abri pour son cheval ? Les réponses dans cet article. 

Connaître les formalités et règlements sur la construction 

Dans son article R. 214-18, le code rural français stipule qu’il est interdit de garder les animaux de type équidés en plein air lorsqu’ils n’ont pas d’abri leur permettant d’éviter les souffrances que les variations climatiques (froid, chaleur) peuvent causer. 

Avant de construire un abri pour son cheval, il est impératif de consulter le document réglementaire y afférent, il s’agit notamment du : 

  • PLU (Plan Local d’Urbanisme), 

Ce document a pour idée de définir le type d’affectation des sols pour chaque terrain présent sur la commune (les limites du terrain) ainsi que les règles à suivre pour tous les types de construction.

Si l’abri pour votre cheval sera installé pour plus de 3 mois, il doit alors faire l’objet : 

  • d’une déclaration de travaux 
  • d’une demande d’autorisation (s’il fait moins de 20 m2) 
  • et d’une demande de permis de construire (s’il fait plus de 20 m2)

Par ailleurs, si l’installation n’est pas permanente (dure moins de 3 mois), alors vous n’avez rien à déclarer. 

L’étape de la construction 

La construction d’un abri pour chevaux doit se faire dans les règles de l’art. Vos animaux vont y passer une bonne partie du temps. En hiver, l’abri les protégera du vent et de la pluie et en été ils vont s’y abriter pour éviter les mouches. Donc, il faut faire  en sorte que l’endroit soit à la fois sécuritaire et confortable, idéal  pour votre animal.

Avant de commencer les travaux de construction, vous devez déterminer les dimensions de l’abri en question ; et bien sûr, cela s’estime en fonction du nombre d’équidés. Il est important de construire un abri suffisamment grand pour assurer le bien-être de votre troupeau. Pensez à laisser suffisamment d’espace aux dominés et aux dominants.

Pendant l’installation, veillez à ce que l’un des 4 côtés soit grand ouvert pour que vous puissiez faire rentrer et sortir les chevaux facilement. 

En ce qui concerne la toiture, vous avez le choix entre 1 et 2 pentes. Toutefois, il faut admettre que le toit en 2 pentes protège un peu mieux du soleil et de la pluie qu’un toit en 1 pente. 

Enfin, il ne faut pas oublier de prêter attention à l’emplacement de l’abri. Si jamais l’abri est mal placé, les chevaux risqueront de s’y sentir mal à l’aise. Il faut donc penser à  bien l’orienter et à faire en sorte qu’il ne soit pas trop exposé aux intempéries.

Conclusion 

Plusieurs points sont donc à prendre compte si vous projetez de construire un abri pour votre cheval. Il s’agit d’abord d’un projet réglementé par la loi. Puis, sa construction doit répondre à certains critères qui vont varier en fonction de l’effectif des chevaux et de l’emplacement choisi pour l’installation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.