Comment obtenir un prêt hypothécaire avantageux ?

Le crédit hypothécaire est la solution de financement courante pour ceux qui souhaitent acquérir une maison. À votre tour, vous pensez que c’est le moment de passer du statut de locataire au statut de propriétaire ? Vous craignez tout de même que votre démarche visant à obtenir un tel crédit ne vous soit pas profitable ? Suivez les conseils ci-après pour décrocher le crédit hypothécaire le plus avantageux.

Votre capacité d’emprunt, vous l’estimerez au préalable

La capacité d’emprunt est la somme maximale que vous pouvez emprunter sans altérer votre situation financière. Les prêteurs ont besoin de cette donnée pour avoir une idée du coût total du crédit qu’ils pourront vous accorder.

L’évaluation de la capacité d’emprunt tient compte de tous vos revenus, notamment :

  • Vos revenus professionnels
  • Vos revenus immobiliers
  • Vos revenus locatifs
  • Vos revenus tirés de vos biens meublés
  • Vos autres ressources financières.

Le calcul de la capacité d’emprunt s’effectue en fonction de la durée de remboursement du prêt. Il intègre également le taux d’intérêt du crédit immobilier applicable conformément à la grille des organismes de prêt. Estimez votre capacité d’emprunt au préalable. Faites-le à l’aide d’un simulateur de prêt immobilier en ligne. Ainsi, vous verrez plus clair sur le montant de votre prêt hypothécaire, et surtout, sur la valeur de votre apport personnel.

Les offres des banques, vous les comparerez et les négocierez

Capacité d’emprunt en tête, vous serez en mesure de comparer les offres de crédit respectives des établissements financiers. Trouvez des astuces de comparaison d’offres de prêt hypothécaire en suivant le lien www.conseils-pret-hypothecaire.be.

Vous avez maintenant des repères pour pouvoir négocier le taux de votre prêt hypothécaire. Pour une durée d crédit de 15 ans, une réduction du taux de 0,1 % après négociation suffit amplement pour économiser.

Pour les taux d’intérêt variables, il faut tenir compte de cette variabilité aussi bien que de la période d’amortissement.

Comment allez-vous rembourser votre crédit ?

L’emprunteur est libre de choisir son mode de remboursement du capital.

  • L’âge de l’emprunteur
  • La situation financière de l’emprunteur
  • L’emprunt souhaité
  • Le taux d’intérêt en vigueur

Ces critères conditionnent cette caractéristique de l’offre de prêt qu’est le mode de remboursement.

Soit vous décidez de payer des mensualités fixes, soit vous optez pour les amortissements constants du capital. Le principe des amortissements constants du capital repose sur la variabilité des remboursements. Au départ, la partie du montant à rembourser est beaucoup plus importante que l’intérêt.

Sachez que la valeur des mensualités est étroitement liée à la période d’amortissement. Soyez donc réaliste dans la définition de cette dernière. Ici encore, soit vous sollicitez un prêt hypothécaire à mensualités réduites, soit vous faites une demande de prêt accordéon.

Point de vigilance : frais annexes et ventes liées

Enfin, pour mettre toutes les chances de votre côté, les points de vigilance suivants compléteront les meilleures conditions de financement de vos projets immobiliers :

Ne négligez jamais les frais de dossier. Ceux-ci incluent le droit d’hypothèque et les droits d’enregistrement ainsi que les frais de notaire.

La loi vous oblige de souscrire une assurance emprunteur en rapport avec votre capital restant dû. Votre futur prêteur vous invitera à contracter avec lui. Cette invitation ne vous permet pas toujours d’obtenir les meilleures conditions. Sachez dire non si sa proposition ne vous convient pas.

Si vous avez besoin d’un peu plus de conseils, vous pouvez faire appel à un courtier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *