Quand l’écornage de veau est tendance en France

écornage veau et bovins

Que vous ayez 1 000 têtes ou un peu moins, voire davantage, l’écornage veau est une pratique qui devrait vous intéresser. Bien que pas obligatoire, celle-ci n’est plus interdite non plus. Elle intéresse de plus en plus d’éleveur, et ce, même des exploitants bios depuis quelques années. Et pour cause, elle propose divers avantages incontestables.

Pour les bêtes de moins de 6 semaines seulement

Les normes en matière d’écornage veau ont largement changé en quelques années en France. Aujourd’hui, la fédération n’interdit plus l’ébourgeonnage sur toutes les bêtes, mais uniquement sur ceux de plus de 6 semaines. Le but étant de garantir le bien-être des animaux.
Contrairement aux idées reçues, l’écornage n’a aucune incidence majeure sur le bon développement et le bien-être en général des veaux et des vaches. C’est simplement une pratique confortable pour les éleveurs qui peuvent donc plus facilement gérer leur exploitation.
Par ailleurs, la démarche n’est pas si inhumaine qu’il n’y parait. En procédant assez tôt, vous limitez la douleur chez les bêtes. Et vous leur faites profiter d’une meilleure vie à l’avenir. Selon les experts, le meilleur moment pour procéder à l’ébourgeonnage est à environ 7 jours de la naissance des veaux.

Les différents avantages de l’écornage veau

L’écornage veau présente de multiples avantages. Ce sont en premier lieu les bêtes qui en profitent. Ils sont moins stressés et se battent moins. Par conséquent, ils ont moins de blessures et sont plus sécurités. La communauté sera plus sereine. Aucun ne tentera d’imposer son autorité aux autres. Ainsi, les bêtes sont moins stressées et peuvent plus facilement profiter des verts pâturages, ou des auges. Par ailleurs, l’écornage est aussi une question d’hygiène. Il est plus facile de prendre soin de vos bêtes en empêchant dès leur plus jeune âge que les cornes ne se développent.
Les propriétaires des exploitations ont aussi quelques intérêts à procéder à l’écornage. Les bénéfices financiers d’une telle démarche, et ce, sur le long terme, sont incontestables. Vous pouvez élever plus de bêtes dans le même espace. Vous engagerez moins de frais vétérinaires. Vous aurez un cuir de meilleure qualité et il en sera aussi de même pour la viande.

Ecornage veau : une pratique plus simple de nos jours

Enfin, l’écornage veau est une pratique bien plus simple de nos jours que 20 ans auparavant. Vous avez en effet, pour quelques centaines d’euros, des équipements spécifiques qui vous facilitent la prise en charge de vos bêtes pendant la procédure. On parle d’accessoire haut de gamme, dans les normes et qui non seulement permettent de mieux gérer le stress des animaux, mais aussi de limiter les plaies et les douleurs qu’ils ressentent pendant l’intervention. Ce n’est plus une procédure aussi inhumaine qu’il n’y parait.
Pour vous permettre d’ailleurs de garantir davantage la sécurité et le bien-être des animaux pendant l’écornage, vous avez aussi des formations disponibles en ligne. C’est nécessaire pour les éleveurs débutants qui ne souhaitent pas confier la tâche à des soigneurs ou des vétérinaires expérimentés pour une raison ou une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *